Le déménagement des plantes

Le transport des plantes d'intérieur est toujours une opération délicate et mieux vaut éviter de les déménager dans une caisse de camion pour un trop  long trajet. Les températures extrêmes, le manque d'air frais et d'humidité peuvent s'avérer fatals à vos végétaux.

 

Les conditions de transport des plantes

Sachez d'abord que l'article 9 des conditions générales de vente du contrat de déménagement exclut le transport des végétaux. L'entreprise de déménagement peut éventuellement à votre demande déroger à la règle mais en cas de problème, l'assurance ne prendra pas en charge le sinistre.

 

Les végétaux n'aiment pas les brusques écarts de températures et la majorité des plantes d'intérieur apprécient une température comprise entre 18 et 25 °C. Attention, la température des camions de déménagement et des aires d'entreposage ne peut être contrôlée et une exposition à une température inférieure à  moins  5 °C ou supérieure à 30 °C durant plus d'une heure peut être fatale à vos végétaux.

 

La lumière est aussi un élément important et  une période prolongée dans le noir  est susceptible de les  affaiblir en les rendant plus sensibles aux maladies. Alors, évitez d'inclure des végétaux à un transport en groupage, ils n'y survivraient pas. Les plantes d'intérieur ne peuvent  tolérer un manque de lumière supérieur à 7 jours.

 

Les précautions à prendre pour limiter  les dégradations

Si vous décidez cependant de déménager vos plantes, voici quelques précautions à prendre  pour limiter les risques du transport.

 

 

Le conseil Néologistique

Si  vous emportez  des plantes d'intérieur  dans un autre pays, veillez  à vous  renseigner sur  la législation en vigueur.